Mars 2020 :
quelle guerre ?

Par ces hasards dont use l’ironie de la vie, mars est le mois consacré à Arès, le dieu de la guerre. « En guerre » contre une épidémie, nous oublions toutes les autres guerres qui sévissent dans le monde. Nous oublions également nos propres guerres qui, en 1945, ont conduit le monde Occidental à faire la « paix », paix froide durant le communisme totalitaire, paix sans unité lors de la constitution de l’Union Européenne.

La guerre semble prendre un autre sens pour ceux qui n’en ont pas vécu les séparations, les angoisses, les deuils, les privations. Elle devient combat individuel pour la survie qui porte chacun à assurer avant tout ses propres provisions. Elle devient confinement rassuré par les autorités sur la constance de l’approvisionnement. Elle devient enfermement en permanence connecté avec le monde extérieur, alimenté en télé travail et en divertissements.

Cette autre signification de la guerre serait acceptable si tous les humains du monde pouvaient en faire et penser autant. Or c’est loin d’être le cas. Cette redéfinition risque même de nous rendre encore plus insensibles aux guerres lointaines. Notre solidarité serait-elle elle-même confinée ? Confinée, se rendrait-elle aveugle aux violences et aux misères maintenues pour une large part de l’humanité ? Maintenues ici même puisque la sortie de la crise aura créé de nouvelles inégalités.

L’insuffisance de masques hygiéniques pour les médecins et les soignants, tous au front avec courage et dévouement, contraste avec l’épaisseur des voiles dont nous risquons de couvrir nos yeux. Pour que notre espoir naissant d’un monde meilleur ne devienne pas illusion ne faut-il pas que, dès maintenant, nous déplacions notre peur ? Redouter une sortie de crise qui nous ferait oublier notre intention actuelle de changer, enfin, de monde. Nous préparer à défendre nos libertés, publiques et privées, mises à mal par l’état d’urgence. Si la peur provoque la chose redoutée, l’inquiétude suscite le questionnement créateur.

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Renseignez ce formulaire
et je vous contacterai dans les meilleurs délais

Cookies

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l’utilisation des cookies.

Consulter nos mentions légales & politique de confidentialité